Recherche Axes de recherche Axe 4

Axe 4 : Repenser les villes globales aujourd’hui
Enjeux mondiaux et pratiques locales

Une trentaine d’années après la théorisation des villes globales, il semble nécessaire de relire ce phénomène en interrogeant les mutations urbaines récentes des métropoles et leur influence sur ce concept. Par ailleurs, il semble également essentiel d'intégrer les apports d'autres disciplines comme l'histoire ou l'anthropologie dans ce débat développé au sein des études urbaines. En effet, depuis la diffusion du concept de ville globale dans les années 1980, de nouveaux enjeux urbains ont émergé ou se sont accentués dans des domaines très divers : changement climatique, transition démographique, métropolisation, étalement urbain, transformation de l’Etat et de son action, etc. Mais si ces dynamiques mondiales influencent certainement le développement urbain, elles possèdent pourtant une dimension profondément ancrée dans la réalité locale dont témoigne la diversité de réponses des acteurs des métropoles confrontées aujourd'hui à ces enjeux. Par le biais d'une étude comparative entre des grandes métropoles européennes, américaines et japonaises, cet axe de recherche a pour objectif d’actualiser notre compréhension des modes de gouvernement des villes globales en s’appuyant sur une approche interdisciplinaire nécessaire à l’étude des phénomènes urbains.

Responsable scientifique

Beatriz Fernandez (EHESS, Géographies Cité) : Beatriz Fernández est maîtresse de conférences à l’EHESS et membre du laboratoire Géographie-Cités (UMR 8504). Architecte-urbaniste de formation, ses travaux portent sur les transformations territoriales des métropoles contemporaines dans une approche à la fois comparatiste et diachronique. Elle s’intéresse en particulier aux rapports entre croissance et décroissance urbaine et aux impacts socio-spatiaux des politiques urbaines et d’urbanisme. Elle est co-responsable de la PhD Academy du réseau international Shrinking Cities International Research Network (SCiRN). Elle a été chercheuse invitée à l’université de Columbia, à l’Institut d’urbanisme de Paris et au Bauhaus Dessau.

Coordinateur scientifique

Alexandre Faure (EHESS, FFJ) est post-doctorant à la FFJ et coordonne à ce titre l’axe n°4 de la FFJ « Repenser les villes-globales aujourd’hui : enjeux mondiaux et pratiques locales ». Il assure également secrétariat du comité de rédaction des publications de la FFJ. Alexandre Faure est entré à l’EHESS pour étudier le rapport entre le temps politique et le temps de l’urbanisme sur différents terrain (rénovation des Halles de Chambéry, Plan de Rénovation Urbain de La Noue à Bagnolet) et y a réalisé sa thèse en contrat doctoral au Centre de Recherches Historiques (CRH) sous la direction de Marie-Vic Ozouf-Marignier. Également centrée sur le temps politique et urbain, sa thèse vise à expliquer la métropolisation parisienne par une approche pluridisciplinaire, mêlant discours, études des documents d’urbanisme et géopolitique des acteurs.


Séminaire de l'EHESS


Chercheurs associés