Événements A venir

ÉVÉNEMENTS À VENIR  


Inscrivez-vous à notre Monthly Calendar pour rester informé.


9 mars 2021

Webinaire « Jeux Olympiques et Villes Globales »

Ce rendez-vous mensuel de la FFJ vise à interroger le renouveau des candidatures des villes globales à l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques depuis les années 2000. Après Londres, les Jeux s'installeront à Tokyo, Paris et Los Angeles. Cette tendance s'inscrit dans une critique de plus en plus forte des Jeux, de leur préparation et de leur influence sur les environnements sociaux, urbains et naturels. Pourtant, ces villes globales candidates portent aussi une mutation des projets urbains olympiques, plus sobres sur les plans budgétaires et environnementaux.

Ce webinaire se tient tous les deuxièmes mardis du mois et rassemble des acteurs de la recherche en études urbaines, en études olympiques et en études politiques autour de l'actualité des villes globales olympiques.

> Programme <

En partenariat avec le magazine Diplomatie.

Les vidéos de ce webinaire seront disponibles sur le carnet de recherche du projet.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Quatrième séance

Pourquoi les villes ne veulent-elles plus accueillir les Jeux Olympiques ? Le cas des JO de 2022 et 2024

Boston, Budapest, Hambourg, Rome, Innsbruck, Oslo, Munich, (et aussi St-Moritz, Sion, Calgary) ont récemment annulé leur candidature olympique pour des raisons financières mais aussi en raison de protestations et/ou de référendums locaux. Les politiciens, comme les habitants, et plus généralement les acteurs locaux, craignent l'augmentation des coûts et doutent de l'intérêt d'accueillir un méga-événement. Selon nous, cela soulève une question de recherche intéressante : pourquoi les boosters olympiques ne fonctionnent pas et pourquoi les déclarations générales sur les retombées des JO ne font plus sens pour les résidents ? Pour répondre à cette question, il faut d'abord se concentrer de manière théorique sur les méga-événements et leurs impacts sur un lieu d'accueil (emploi, vente, tourisme, attractivité, etc.). Pour comprendre le lien "ville et méga-événement", et pour éviter une simple comptabilité d'équilibre, nous raisonnerons en termes écosystème olympique. Dans un deuxième point, nous analyserons huit villes qui ont retiré leur candidature et nous analyserons leurs motivations à le faire.

  • 9 mars 2021 | 10h - 12h00 (France) | 18h - 20h00 (Japon)
  • En ligne - En français
  • Intervenant·es : Professeure Nathalie Fabry (UPEM), Professeur Sylvain Zeghni (UPEM)
  • Discutant : Alexandre Faure (FFJ, EHESS)
  • Contact : events_ffj@ehess.fr
  • En partenariat avec le magazine Diplomatie
Accéder au webinaire


11 mars 2021

Développement urbain et héritage olympique - quelles conséquences auront les Jeux sur le territoire de la Seine-Saint-Denis ?

Alors que Tokyo et le Japon sont toujours dans l'incertitude concernant la tenue des Jeux de 2020 reportés en 2021, la région parisienne a engagé les grands chantiers de la préparation de Paris 2024. Depuis le Cluster des médias à Dugny, en passant par le Village Olympique entre Saint-Denis et l'Ile-Saint-Denis, le centre aquatique autour du Stade de France et les travaux de la porte de la Chapelle, la Seine-Saint-Denis est au cœur de ce projet urbain olympique.

Autour de trois acteurs territoriaux (Nicolas Ferrand, directeur général exécutif de la SOLIDEO, Mathieu Hanotin, Président de Plaine Commune, et Thierry Terret, délégué ministériel aux Jeux Olympiques et Paralympiques), cette table-ronde sera l'occasion de dresser le tableau des enjeux sociaux, économiques et politiques de la préparation d'un évènement qui va changer profondément le territoire et l'image de ce département.

  • 11 mars 2021 | 11h15-12h15 (France) | 19h15-20h15 (Japon)
  • En ligne - En français
  • Intervenants : Nicolas Ferrand (Directeur général exécutif de la SOLIDEO), Mathieu Hanotin (Président de Plaine Commune), Thierry Terret (Délégué ministériel aux Jeux Olympiques et Paralympiques)
  • Discutant : Alexandre Faure (FFJ-EHESS)
  • Programme
  • Contact : events_ffj@ehess.fr
Accéder à la visioconférence

16 mars 2021

Penser Fukushima : ruptures et continuités de la catastrophe

Ce colloque a pour objectif de mettre à jour les savoirs en sciences humaines et sociales sur la catastrophe de Fukushima à l’occasion de son dixième anniversaire. En se penchant sur les conséquences de celle-ci, nous nous focaliserons sur ce que l’accident a bouleversé dans la société dite « post-Fukushima » à l’échelle locale et mondiale. Le 11 mars 2011, l’archipel nippon a subi l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, formant avec le séisme et le tsunami un triple désastre. Dix ans après, la catastrophe n’est pourtant pas encore terminée. Les séquelles l’événement sont toujours visibles : alors que le démantèlement des réacteurs endommagés s’avère de plus en plus difficile, le retour de la population régionale dans la zone contaminée et la désignation d’un site de stockage des déchets ne cessent de susciter des controverses. Par ailleurs, le gouvernement japonais se montre paradoxalement toujours favorable au maintien des centrales nucléaires.

Si le nom de Fukushima est maintenant connu dans le monde entier par la gravité de l’accident, qu’en avons-nous appris ? Depuis les dix dernières années, les chercheur.e.s en sciences humaines et sociales s’attaquent de front à cette question, non seulement à l’intérieur du Japon, mais aussi dans d’autres pays nucléarisés et au sein de la communauté internationale.

Cette manifestation vise à mettre à profit ces travaux afin de renouveler la réflexion sur les répercussions de l’accident du 11 mars 2011 dans la société, en s’interrogeant sur quels types de rupture il a créés ou non dans les contextes national et mondial. Avec des historiens, sociologues, philosophes et anthropologues, travaillant sur Fukushima ou d’autres accidents nucléaires, nous tenterons de dégager une piste de réflexion plus globale articulé autour de deux axes : "Agir dans la société post-Fukushima" et "Gouverner le nucléaire après une catastrophe".

  • 16 mars 2021 | 9h15-16h30 (France) | 17h15-0h30 (Japon)
  • En ligne - En français (keynote speech en anglais)
  • Intervenant·es : Valérie Arnhold (Sciences Po), Kate Brown (Massachusetts Institute of Technology), Martin Denoun (GSPR-EHESS), Christine Fassert (Université Paris 1), Mathieu Gaulène (CRC-Mines ParisTech, PSL University), Reiko Hasegawa (Sciences Po, Lyon 3), Paul Jobin (Academia Sinica), Tatiana Kasperski (Université Pompeu Fabra), Aya Kimura (University of Hawai`i-Mānoa), Rina Kojima (LATTS, Université Gustave Eiffel), Sébastien Lechevalier (FFJ-EHESS), Yoshiyuki Sato (Université de Tsukuba)
  • Inscription obligatoire : events_ffj@ehess.fr
Ce colloque fait partie d'un cycle de trois événements organisés en partenariat avec le CRCAO (Université de Paris), l'IFRAE (INALCO) et la Maison Franco‑Japonaise de Tokyo : 

13 Mars 2021 | 10.00 - 14.00 (France) | 17.00 - 22.00 (Japon)
Écrire la catastrophe – 10 ans après le 11 mars 2011
CRCAO (Université de Paris), et IFRAE (INALCO)
En ligne - Plus d'information à venir

16 Mars 2021 | 9.15 - 16.30 (France) | 17.15 - 0.30 (Japon)
Penser Fukushima : Ruptures et continuités de la catastrophe
Fondation France-Japon de l'EHESS
En ligne

9 et 10 avril 2021 | 9.00 - 12.20 (France) | 16.00 - 19.20 (Japon)
Crises, fractures et nouvelles dynamiques : 10 ans après les catastrophes du 11 mars 2011
Maison franco-japonaise à Tokyo
En ligne - Plus d'information à venir
 

13 avril 2021

Webinaire « Jeux Olympiques et Villes Globales »

Cinquième séance

International joint research to compare the mega sporting events held in succession in Japan and France

The threat of the new coronavirus as forced the Olympic and Paralympic Games to be postponed for the first time in history. However, Japan’s "Golden Sports Years" have arrived as a result of hosting the 2019 Rugby World Cup, the 2020 Tokyo Olympic and Paralympic Games (postponed to 2021), and the 2021 Kansai World Masters Games. After Japan celebrates its first ever Golden Sports Years, mega sporting events such as the 2023 Rugby World Cup and the 2024 Paris Olympics and Paralympics will be held in succession in France (the 2025 World Masters Games will be held in Taiwan as Paris lost the bid to host). There is now a need for international joint research to compare the mega sporting events held in succession in Japan and France. Osaka (Japan) and Val d'Oise (France) are friendly exchange cities, and the Osaka Kansai Expo will be held in 2025. The Expo could be viewed from the perspective of a mega event, paying particular attention to the environment and sports activities for young people.

  • 13 avril 2021 | 10h - 12h00 (France) | 18h - 20h00 (Japon)
  • En ligne - En anglais
  • Intervenant : Professeure Aihara Masamichi (Osaka University of Economics)
  • Discutant : Alexandre Faure (FFJ, EHESS)
  • Contact : events_ffj@ehess.fr
  • En partenariat avec le magazine Diplomatie
Accéder au webinaire


14 avril 2021

Webinaire « Expérimentations urbaines »

Ce rendez-vous mensuel de la FFJ en association avec les Mines ParisTech a pour objectif de présenter les enjeux des expérimentations urbaines dans le cadre de la transition écologique. En effet, depuis la conférence de Kyoto, les villes prennent une place de plus en plus importante dans le développement et le déploiement de solutions technologiques pour combattre et s’adapter aux conséquences du réchauffement climatique. Acteurs publics et privés, locaux et nationaux, forment des coalitions dans le but d’établir des expérimentations sur des territoires plus ou moins régulés et plus ou moins larges en fonction de l’objet expérimenté (véhicules autonomes, distribution et régulation de l’énergie, matériaux de construction, services urbains, sécurité…).

L’objectif de ce webinaire est de questionner la formation de ces coalitions d’acteurs à partir des contextes spécifiques à chaque ville, ainsi qu’en fonction des configurations institutionnelles existantes. Ce rendez-vous a lieu tous les deuxièmes mercredis du mois à partir du 9 décembre 2020.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Quatrième séance

Manifestation of creative industries in Bangkok, Thailand: The analysis of intitutional environment and spatial agglomeration in an emerging market

The concept of creative industries has become a policy discourse topic of high interest over the last few decades. Creative industries use creative tools and skills as the main inputs in generating meaning, contents, and aesthetic attributes, and are characterized by scattered and fluid networks of creative producers. The collective actions from institutionalization are associated with the geographical agglomeration and political territories. The co-agglomeration of small and medium-sized firms can benefit from geographical and cognitive proximity, which is crucial for interaction opportunities, diversity of complementary skills, and stimulating tacit knowledge transfer. The key component of tacit knowledge transfer is a dependence on urban settings and the environment. In emerging market countries, the rise of creative industry policies has been inconsistent and lacking a solid foundation. Therefore, this research focuses on the convergence between economic development and urban development in creative industries in emerging markets, using Bangkok as a case-study. Path dependency of institutional and spatial formation are required to address a convergence or divergence tendency on spatial disparities. The capital city has the high accumulation of creative industries agglomeration, which contrast to the rest of the country. However, the agglomeration in intra-urban scale points the contradiction between centric plan versus actual polycentric agglomeration due to the missing link in decentralization process is the absence of responsible agencies who transfer the policy to tangible outcome. Research Findings highlight the dilemma between the national government to local governance in promoting the creative ecosystem.

  • 14 avril 2021 | 10h-12h00 (France) | 18h-20h00 (Japon) | 4h-5h30 (Québec)
  • En ligne - En anglais
  • Intervenante : Kulacha Sirikhan (Université de Tokyo)
  • Discutant : Alexandre Faure (FFJ, EHESS)
  • Contact : events_ffj@ehess.fr
Accéder au webinaire