Événements 2021

2021 : ÉVÉNEMENTS PASSÉS


13 avril 2021

Webinaire « Jeux Olympiques et Villes Globales »

Cinquième séance

International joint research to compare the mega sporting events held in succession in Japan and France

The threat of the new coronavirus as forced the Olympic and Paralympic Games to be postponed for the first time in history. However, Japan’s "Golden Sports Years" have arrived as a result of hosting the 2019 Rugby World Cup, the 2020 Tokyo Olympic and Paralympic Games (postponed to 2021), and the 2021 Kansai World Masters Games. After Japan celebrates its first ever Golden Sports Years, mega sporting events such as the 2023 Rugby World Cup and the 2024 Paris Olympics and Paralympics will be held in succession in France (the 2025 World Masters Games will be held in Taiwan as Paris lost the bid to host). There is now a need for international joint research to compare the mega sporting events held in succession in Japan and France. Osaka (Japan) and Val d'Oise (France) are friendly exchange cities, and the Osaka Kansai Expo will be held in 2025. The Expo could be viewed from the perspective of a mega event, paying particular attention to the environment and sports activities for young people.

  • 13 avril 2021 | 10h - 12h00 (France) | 17h - 19h00 (Japon)
  • En ligne - En anglais
  • Intervenant : Professeur Aihara Masamichi (Osaka University of Economics)
  • Discutant : Alexandre Faure (FFJ, EHESS)
  • Contact : events_ffj@ehess.fr
  • En partenariat avec le magazine Diplomatie
Accéder au webinaire


6 avril 2021

Understanding Religious Dynamics in Economy: a French-Japanese perspective on Islamic Economy

Supported by EHESS and CNRS, this project entitled "Understanding Religious Dynamics in Economy: a French-Japanese perspective on Islamic Economy" aims to examine the role of the religiosity of Islam in the making of an alternative economy, more precisely how the Islamic norm is used to frame economic activities. This project is part of the multidisciplinary and international scientific strategy of the France-Japan Foundation of EHESS, one of whose research axes is "Re-exploring the world and decompartmentalizing cultural areas: transitions and contemporary transversalities". Within the framework of this project, a series of workshops will be proposed bringing together researchers and young researchers (post-doctoral and doctoral students) specialised in the study of Islamic economics and Islamic studies, but also relevant disciplines such as Asian studies and economics.

  • 6 avril 2021 | 10.00 - 12.00 (France) | 17.00 - 19.00 (Japon)
  • Online - In English
  • Invitation only

25 mars 2021

International Symposium: AI and Democracy

As social disparities become more problematic, information technology, including artificial intelligence (AI), can be a cause of the growing divide, or conversely, a tool that contributes to democracy. How will values such as human rights and sustainability in democracy be extended when AI is designed not only to support decision making but also to intervene in ethical and political decision makings? In this symposium, we will raise questions and explore issues on the theme of AI and democracy in depth through discussions between researchers from France and Japan.

This event is organized in partnership with the University of Tokyo.

  • 25 March 2021 | 10.00-12.00 (France) | 18.00-20.00 (Japan)
  • Online - In English
  • Speakers: Arisa Ema (Université de Tokyo), Alexandre Gefen (CNRS), Akira Inoue (Université de Tokyo), Sébastien Lechevalier (FFJ-EHESS), Vanessa Nurock (Université Paris 8), Hideaki Shiroyama (Université de Tokyo)

4 - 18 mars 2021 - Organisé par Gérond'if

Cycle de webinaires sur le vieillissement

 
Experts, universitaires, cliniciens et chercheurs se succéderont lors des séances de ce webinaire pour vous faire découvrir de nouvelles avancées et initiatives innovantes dans les domaines de la gériatrie et de la gérontologie. Cette nouvelle édition portera également un regard sur l'impact et les conséquences de la crise sanitaire dans le secteur du vieillissement.

Ce cycle de webinaire proposé par Gérond’if se déroule sur trois dates entre le 4 et le 18 mars :
  1. Jeudi 4 mars (13h00-14h30) – Impact de la Covid-19 sur le secteur du vieillissement
  2. Jeudi 11 mars (13h00-14h30) – Éthique et questions sociétales
  3. Jeudi 18 mars (13h00-14h30) – Technologies, innovations, silver économie
Sébastien Lechevalier, président de la FFJ, interviendra lors de la dernière séance sur le thème ci-dessous.

Gérontechnologies : silver économie, technologies et innovations - Une perspective japonaise

À l’instar d’une majorité des pays de l’OCDE, la dynamique démographique au Japon est marquée par un processus accéléré de vieillissement. La part des plus de 65 ans dans la population totale est ainsi passée de moins de 7% en 1970, à 17% en 2000 et plus de 28% en 2020. Elle devrait atteindre plus de 30% en 2030 et 40% en 2050.

Ce processus de vieillissement, qui figure parmi les plus rapides au monde, est lui-même le résultat de plusieurs tendances, telles que la baisse de la natalité, le très faible niveau d'immigration et une longévité croissante. Il a donné lieu au développement d'une silver économie, dont cette présentation s'attachera à définir la réalité le plus strictement possible.

  • 18 mars 2021 | 13h00-14h30 (France)
  • En ligne - En français
  • Intervenant : Sébastien Lechevalier (FFJ, EHESS)

16 mars 2021

Penser Fukushima : ruptures et continuités de la catastrophe

Ce colloque a pour objectif de mettre à jour les savoirs en sciences humaines et sociales sur la catastrophe de Fukushima à l’occasion de son dixième anniversaire. En se penchant sur les conséquences de celle-ci, nous nous focaliserons sur ce que l’accident a bouleversé dans la société dite « post-Fukushima » à l’échelle locale et mondiale. Le 11 mars 2011, l’archipel nippon a subi l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, formant avec le séisme et le tsunami un triple désastre. Dix ans après, la catastrophe n’est pourtant pas encore terminée. Les séquelles de l’événement sont toujours visibles : alors que le démantèlement des réacteurs endommagés s’avère de plus en plus difficile, le retour de la population régionale dans la zone contaminée et la désignation d’un site de stockage des déchets ne cessent de susciter des controverses. Par ailleurs, le gouvernement japonais se montre paradoxalement toujours favorable au maintien des centrales nucléaires.

Si le nom de Fukushima est maintenant connu dans le monde entier par la gravité de l’accident, qu’en avons-nous appris ? Depuis les dix dernières années, les chercheur.e.s en sciences humaines et sociales s’attaquent de front à cette question, non seulement à l’intérieur du Japon, mais aussi dans d’autres pays nucléarisés et au sein de la communauté internationale.

Cette manifestation vise à mettre à profit ces travaux afin de renouveler la réflexion sur les répercussions de l’accident du 11 mars 2011 dans la société, en s’interrogeant sur les types de rupture qu'il a créés ou non dans les contextes national et mondial. En compagnie d'historiens, sociologues, philosophes et anthropologues, travaillant sur Fukushima ou d’autres accidents nucléaires, nous tenterons de dégager une piste de réflexion plus globale articulée autour de deux axes : "Agir dans la société post-Fukushima" et "Gouverner le nucléaire après une catastrophe".

  • 16 mars 2021 | 9h15-16h30 (France) | 17h15-0h30 (Japon)
  • En ligne - En français (keynote speech en anglais)
  • Mot d'ouverture : Sébastien Lechevalier (FFJ-EHESS)
  • Keynote : Aya Kimura (University of Hawai`i-Mānoa), Kate Brown (Massachusetts Institute of Technology)
  • Intervenant·es : Valérie Arnhold (Sciences Po), Martin Denoun (GSPR-EHESS), Christine Fassert (Université Paris 1), Mathieu Gaulène (CRC-Mines ParisTech, PSL University), Reiko Hasegawa (Sciences Po, Lyon 3), Paul Jobin (Academia Sinica), Tatiana Kasperski (Université Pompeu Fabra), Rina Kojima (LATTS, Université Gustave Eiffel), Yoshiyuki Sato (Université de Tsukuba)
  • Comité d'organisation : Masatoshi Inoue (CAK, CEMS-EHESS), Mayuko Yamamoto (CESPRA, FFJ-EHESS)
  • Comité scientifique : Francis Chateauraynaud (GSPR-EHESS), Sophie Houdart (CNRS, Nanterre-LECS), Yoshiyuki Sato (Université de Tsukuba), Sezin Topçu (CNRS, CEMS-EHESS).
  • Inscription obligatoire : events_ffj@ehess.fr
Ce colloque fait partie d'un cycle de trois événements organisés en partenariat avec le CRCAO (Université de Paris), l'IFRAE (INALCO) et la Maison Franco‑Japonaise de Tokyo : 

13 Mars 2021 | 10.00 - 14.00 (France) | 18.00 - 23.00 (Japon)
Écrire la catastrophe – 10 ans après le 11 mars 2011
CRCAO (Université de Paris), et IFRAE (INALCO)
En ligne - Plus d'information

16 Mars 2021 | 9.15 - 16.30 (France) | 17.15 - 0.30 (Japon)
Penser Fukushima : Ruptures et continuités de la catastrophe
Fondation France-Japon de l'EHESS
En ligne

9 et 10 avril 2021 | 9.00 - 12.20 (France) | 16.00 - 19.20 (Japon)
Crises, fractures et nouvelles dynamiques : 10 ans après les catastrophes du 11 mars 2011
Maison franco-japonaise de Tokyo
En ligne - Plus d'information
 

11 mars 2021 - REPORTÉ

Développement urbain et héritage olympique - quelles conséquences auront les Jeux sur le territoire de la Seine-Saint-Denis ?

Alors que Tokyo et le Japon sont toujours dans l'incertitude concernant la tenue des Jeux de 2020 reportés en 2021, la région parisienne a engagé les grands chantiers de la préparation de Paris 2024. Depuis le Cluster des médias à Dugny, en passant par le Village Olympique entre Saint-Denis et l'Ile-Saint-Denis, le centre aquatique autour du Stade de France et les travaux de la porte de la Chapelle, la Seine-Saint-Denis est au cœur de ce projet urbain olympique.

Autour de trois acteurs territoriaux (Nicolas Ferrand, directeur général exécutif de la SOLIDEO, Mathieu Hanotin, Président de Plaine Commune, et Thierry Terret, délégué ministériel aux Jeux Olympiques et Paralympiques), cette table-ronde sera l'occasion de dresser le tableau des enjeux sociaux, économiques et politiques de la préparation d'un évènement qui va changer profondément le territoire et l'image de ce département.

  • REPORTÉ
  • En ligne - En français
  • Intervenants : Nicolas Ferrand (Directeur général exécutif de la SOLIDEO), Mathieu Hanotin (Président de Plaine Commune), Thierry Terret (Délégué ministériel aux Jeux Olympiques et Paralympiques)
  • Discutant : Alexandre Faure (FFJ-EHESS)
  • Programme
  • Contact : events_ffj@ehess.fr
REPORTÉ

9 mars 2021

Webinaire « Jeux Olympiques et Villes Globales »

Ce rendez-vous mensuel de la FFJ vise à interroger le renouveau des candidatures des villes globales à l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques depuis les années 2000. Après Londres, les Jeux s'installeront à Tokyo, Paris et Los Angeles. Cette tendance s'inscrit dans une critique de plus en plus forte des Jeux, de leur préparation et de leur influence sur les environnements sociaux, urbains et naturels. Pourtant, ces villes globales candidates portent aussi une mutation des projets urbains olympiques, plus sobres sur les plans budgétaires et environnementaux.

Ce webinaire se tient tous les deuxièmes mardis du mois et rassemble des acteurs de la recherche en études urbaines, en études olympiques et en études politiques autour de l'actualité des villes globales olympiques.

> Programme <

En partenariat avec le magazine Diplomatie.

Les vidéos de ce webinaire seront disponibles sur le carnet de recherche du projet.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Quatrième séance

Pourquoi les villes ne veulent-elles plus accueillir les Jeux Olympiques ? Le cas des JO de 2022 et 2024

Boston, Budapest, Hambourg, Rome, Innsbruck, Oslo, Munich, (et aussi St-Moritz, Sion, Calgary) ont récemment annulé leur candidature olympique pour des raisons financières mais aussi en raison de protestations et/ou de référendums locaux. Les politiciens, comme les habitants, et plus généralement les acteurs locaux, craignent l'augmentation des coûts et doutent de l'intérêt d'accueillir un méga-événement. Selon nous, cela soulève une question de recherche intéressante : pourquoi les boosters olympiques ne fonctionnent pas et pourquoi les déclarations générales sur les retombées des JO ne font plus sens pour les résidents ? Pour répondre à cette question, il faut d'abord se concentrer de manière théorique sur les méga-événements et leurs impacts sur un lieu d'accueil (emploi, vente, tourisme, attractivité, etc.). Pour comprendre le lien "ville et méga-événement", et pour éviter une simple comptabilité d'équilibre, nous raisonnerons en termes écosystème olympique. Dans un deuxième point, nous analyserons huit villes qui ont retiré leur candidature et nous analyserons leurs motivations à le faire.

  • 9 mars 2021 | 10h - 12h00 (France) | 18h - 20h00 (Japon)
  • En ligne - En français
  • Intervenant·es : Professeure Nathalie Fabry (UPEM), Professeur Sylvain Zeghni (UPEM)
  • Discutant : Alexandre Faure (FFJ, EHESS)
  • Contact : events_ffj@ehess.fr
  • En partenariat avec le magazine Diplomatie
Accéder au webinaire


3 mars 2021 - Organisé par l'IFRI

Digitalization in the (post) COVID World: Views from Japan and Europe

The COVID-19 crisis has highlighted the importance of accelerating the digital transformation of both the industry and the society.

Digitalization will help companies to ensure a better resilience to disruption and guarantee a continuity of their activities. Digitalization is also necessary to develop new forms of work practices such as working from home (WFH) and develop tele-medicine and other remote services. Finally, digital transformation will also help to achieve a green recovery.

Both Japan and the EU have placed digitalization at the center of their recovery strategy post-COVID. Therefore, this webinar will discuss the Japanese and European approaches to digitalization of industry and society, it will highlight the opportunities and challenges and identify areas of cooperation.

  • 3 mars 2021 | 9h30-11h00 (France) | 17h30-19h00 (Japon)
  • En ligne - En anglais
  • Intervenants : Sébastien Lechevalier (FFJ-EHESS), Motohiro Tsuchiya (Keio University), Reinhilde Veugelers (Bruegel)
  • Discutante : Françoise Nicolas (IFRI)
  • Plus d'information et inscription (obligatoire)

10 février 2021

Webinaire « Expérimentations urbaines »

Ce rendez-vous mensuel de la FFJ en association avec les Mines ParisTech a pour objectif de présenter les enjeux des expérimentations urbaines dans le cadre de la transition écologique. En effet, depuis la conférence de Kyoto, les villes prennent une place de plus en plus importante dans le développement et le déploiement de solutions technologiques pour combattre et s’adapter aux conséquences du réchauffement climatique. Acteurs publics et privés, locaux et nationaux, forment des coalitions dans le but d’établir des expérimentations sur des territoires plus ou moins régulés et plus ou moins larges en fonction de l’objet expérimenté (véhicules autonomes, distribution et régulation de l’énergie, matériaux de construction, services urbains, sécurité…).

L’objectif de ce webinaire est de questionner la formation de ces coalitions d’acteurs à partir des contextes spécifiques à chaque ville, ainsi qu’en fonction des configurations institutionnelles existantes. Ce rendez-vous a lieu tous les deuxièmes mercredis du mois à partir du 9 décembre 2020.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Troisième séance

La fabrication d’une « ville intelligente » à Songdo (Corée du Sud) : réflexion sur la temporalité d'un méga projet urbain

Photo : Requalification urbaine à Saint-Ouen, Alexandre Faure, 2020.

S’inscrivant dans le cadre d’une géographie culturelle critique, cette présentation a pour objectif d’analyser le développement urbain de la ville nouvelle de Songdo (Songdo sin dosi), un mégaprojet urbain sud-coréen construit pour être une « ville intelligente » – termes que nous définirons dans un premier temps comme une ville qui expérimente à grande échelle des outils numériques. Ainsi, en se basant sur une ethnographie des habitants et des développeurs de Songdo et en utilisant la théorie de l’espace d'Henri Lefebvre (1974), cette analyse interroge les temporalités d'un tel mégaprojet.

En effet, dans les brochures promotionnelles réalisées par les promoteurs, comme IFEZ (Incheon Free Economic Zone), Songdo est toujours décrite comme un lieu futuriste à l’aube de se concrétiser. Pourtant, dans les faits, la ville se construit lentement et elle est déjà habitée depuis 2008. Comment les promoteurs concilient-ils alors cette image urbaine futuriste avec la construction, la planification et l’installation des habitants ? Comment, de leur coté, les habitants de Songdo s'adaptent-ils à une ville en chantier ? Enfin, dans quelle mesure « l'intelligence » de cette ville apparaît-elle dans la vie quotidienne des habitants ? En se focalisant sur les décalages temporels entre la planification, la perception et la pratique urbaine, cette analyse vise à montrer que la « ville intelligente » vécue par les habitants existe principalement à travers leur smartphone.

  • 10 février 2021 | 10h-12h00 (France) | 18h-20h00 (Japon) | 4h-5h30 (Québec)
  • En ligne - En anglais
  • Intervenante : Suzanne Peyrard (EHESS, CRC-CCJ)
  • Discutant : Alexandre Faure (FFJ, EHESS)
  • Contact : events_ffj@ehess.fr
Accéder au webinaire

9 février 2021

Webinaire « Jeux Olympiques et Villes Globales »

Ce rendez-vous mensuel de la FFJ vise à interroger le renouveau des candidatures des villes globales à l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques depuis les années 2000. Après Londres, les Jeux s'installeront à Tokyo, Paris et Los Angeles. Cette tendance s'inscrit dans une critique de plus en plus forte des Jeux, de leur préparation et de leur influence sur les environnements sociaux, urbains et naturels. Pourtant, ces villes globales candidates portent aussi une mutation des projets urbains olympiques, plus sobres sur les plans budgétaires et environnementaux.

Ce webinaire se tient tous les deuxièmes mardis du mois et rassemble des acteurs de la recherche en études urbaines, en études olympiques et en études politiques autour de l'actualité des villes globales olympiques.

> Programme <

En partenariat avec le magazine Diplomatie.

Les vidéos de ce webinaire seront disponibles sur le carnet de recherche du projet.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Troisième séance

Tourisme et JOP : entre éviction et attraction

L'analyse des liens entre Jeux Olympiques (JO) modernes et tourisme n'apparaît que lorsque le tourisme se développe à l'échelle internationale. Pendant très longtemps, en outre, les évènements sportifs tels les JOP attiraient relativement peu de monde. Il faut attendre l’entre-deux guerres (Chappelet, 2018) pour que le tourisme et ses possibles retombées apparaissent dans la candidature pour organiser les jeux. Si le tourisme est fréquemment évoqué comme une des retombées économiques possibles, la ville hôte peut également être affectée par un effet d'éviction. L'analyse d'enquêtes réalisées à Paris et à Tokyo en 2019 permettra de mettre en évidence les intentions des touristes présents dans ces villes en 2019 concernant leur éventuelle venue lors des JOP de Tokyo et de Paris. La pandémie actuelle rebat cependant les cartes en matière d'interactions entre JOP et tourisme.

  • 9 février 2021 | 10h - 12h00 (France) | 18h - 20h00 (Japon)
  • En ligne - En français
  • Intervenant : Professeure Marie Delaplace (UPEM)
  • Discutant : Alexandre Faure (FFJ, EHESS)
  • Contact : events_ffj@ehess.fr
Accéder au webinaire

4 février 2021

Webinaire « La « judiciarisation » des enjeux sociaux et environnementaux en France et au Japon »

L’intervention du juge s’étend à différentes sphères de la vie sociale, économique et financière, tels que la santé, le travail, l’environnement, ou encore les affaires. L’augmentation des contentieux dans des domaines jusqu’alors peu soumis à l’intervention du juge serait une tendance observée depuis plus d’une vingtaine d’années en France et au Japon, et presque un demi-siècle aux États-Unis, comme l’indique la diffusion du terme de « judiciarisation » (e.g. Scheingold 1974 ; Shapiro & Stone Sweet 2002 ; Pélisse 2003, 2009, 2020 ; Commaille & Kaluszynski 2007 ; Foote, Kawai, Moriya, Kakiuchi, Kaminaga, Wada, Tomohiko & Ota 2009 ; Murayama 2013 ; Steinhoff 2014).

Si le recours au contentieux n’est pas nouveau, ce cycle de webinar porte surtout sur les conditions sociales, juridiques, économiques et politiques, le contexte et les acteurs de l’usage du droit au sens de recours juridique et judiciaire. La comparaison des travauxen France et au Japon représente une voie d’entrée originale pour rendre compte, d’une part, des différentes définitions théoriques et applications empiriques que ce terme renferme pour répondre, d’autre part, à la question de savoir si l’on assiste à une convergence des pratiques dans le sens d’une « américanisation », et quels en seraient les déterminants (Kagan, 2007) ? Ou bien, observe-t-on un maintien des spécificités nationales, et comment celles-ci évoluent-elles (Rosa, 2012) ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Seconde séance

Les procès « Fukushima » et la fabrique des politiques publiques.
Les leçons tirées des précédents procès environnementaux et anti-pollution

Photo : Scoccimarro 2019

Première intervention - Paul Jobin (Academia Sinica) : « Les procès de Fukushima en perspective avec d’autres plaintes collectives en France et à Taiwan »

Seconde intervention - Izaturō Managi (avocat) : « "Rendez-nous notre source de travail !" (nariwai soshō) : objectifs et portée d’une bataille judiciaire pour les victimes de Fukushima »

Troisième intervention - Masafumi Yokemoto (Université municipale d'Osaka) : « Les actions collectives des victimes de l’accident de la centrale nucléaire et les changements de politique en matière de reconstruction et d'indemnisation des victimes »

  • 4 février 2021 | 10h - 12h00 (France) | 18h - 20h00 (Japon)
  • En ligne - En français et en japonais (traduction simultanée)
  • Intervenant·es : Paul Jobin (Academia Sinica), Izaturō Managi (avocat), Masafumi Yokemoto (Université municipale d'Osaka)
  • Discutante : Rina Kojima (LATTS, Université Gustave Eiffel)
  • Responsable du webinaire : Adrienne Sala (IFRJ-MFJ)
  • Organisation : IFRJ-MFJ
  • Partenaire : FFJ

25 janvier 2021

FFJ-Fondation Michelin Workshop : City logistics for sustainable and liveable cities

City logistics aims to balance the economic growth and environmental friendliness, safety and security in cities. This workshop is to present recent advances of the research in modelling, planning and implementing city logistics and discuss issues and innovative solutions associated with urban freight transport for sustainable and liveable cities. We highlight the use of emerging technologies including ICT (Information and Communication technology), ITS (Intelligent Transport Systems), IoT (Internet of Things), AI (Artificial Intelligence), autonomous vehicles, and robots for city logistics. We discuss developing policies for city logistics considering the collaborations and coordination among stakeholders who are involved in urban freight transport, focusing on the data sharing between the public and private sectors. As many cities have implemented policy measures of city logistics, we discuss case studies and perspectives on sustainable urban freight transport from different countries in Europe and Japan. We finally propose the future perspectives on city logistics for sustainable and liveable cities based on the presentations and discussions in the workshop.

  • 25 janvier 2021 | 10h00 - 17h00 (France) | 18h00 - 1h00 (Japon)
  • En ligne
  • En anglais
  • Introduction : Sébastien Lechevalier (FFJ-EHESS), Pierre-Edouard Sorel (Michelin), Eiichi Taniguchi (FFJ, Université de Kyoto)
  • Intervenants : Michael Browne (University of Gothenburg), Laetitia Dablanc (University Gustave Eiffel), Jean-Christophe Deschamps (University of Bordeaux), Diana Dizian (Afilog), Rémy Dupas (University of Bordeaux), Jesus Gonzalez-Feliu (Excelia Business School), Jacques Leonardi (Université de Westminster), Eiichi Taniguchi (Université de Kyoto), Russel Thompson (The University of Melbourne), Ron van Duin (Rotterdam University of Applied Sciences)
  • Inscription obligatoire : events_ffj@ehess.fr

21 janvier 2021

Fabrique Campus #3 - Jeux Olympiques Paris 2024



Fabrique Campus propose des temps réguliers d'échanges et d'apprentissages au sein de l'Espace associatif et culturel (EAC) du Campus Condorcet. Un espace de rencontres et de mise en partage des savoirs et des pratiques existantes sur le Campus et dans son quartier, ouvert à tou.te.s les curieu.x.ses, telle est la philosophie de cette fabrique. Pour ce troisième événement, cinq intervenants viendront échanger sur le thème des JO de Paris 2024 et de leurs répercussions pour les jeunes de Seine-Saint-Denis.

  • 21 janvier 2021 | À partir de 17h00 (France)
  • En ligne
  • En français
  • Intervenant·es : Sam Berrandou (Office des Sports de Saint-Denis), Hugo Bourbillères (Université Rennes 2), Frédéric Coste (Ligue des Jeunes Talents), Alexandre Faure (FFJ-EHESS), Marie-Vic Ozouf-Marignier (EHESS, Géographie-Cités), Cécile Thiébault (Office des Sports de Saint-Denis)

20 janvier 2021

Webinaire « La « judiciarisation » des enjeux sociaux et environnementaux en France et au Japon »

L’intervention du juge s’étend à différentes sphères de la vie sociale, économique et financière, tels que la santé, le travail, l’environnement, ou encore les affaires. L’augmentation des contentieux dans des domaines jusqu’alors peu soumis à l’intervention du juge serait une tendance observée depuis plus d’une vingtaine d’années en France et au Japon, et presque un demi-siècle aux États-Unis, comme l’indique la diffusion du terme de « judiciarisation » (e.g. Scheingold 1974 ; Shapiro & Stone Sweet 2002 ; Pélisse 2003, 2009, 2020 ; Commaille & Kaluszynski 2007 ; Foote, Kawai, Moriya, Kakiuchi, Kaminaga, Wada, Tomohiko & Ota 2009 ; Murayama 2013 ; Steinhoff 2014).

Si le recours au contentieux n’est pas nouveau, ce cycle de webinar porte surtout sur les conditions sociales, juridiques, économiques et politiques, le contexte et les acteurs de l’usage du droit au sens de recours juridique et judiciaire. La comparaison des travauxen France et au Japon représente une voie d’entrée originale pour rendre compte, d’une part, des différentes définitions théoriques et applications empiriques que ce terme renferme pour répondre, d’autre part, à la question de savoir si l’on assiste à une convergence des pratiques dans le sens d’une « américanisation », et quels en seraient les déterminants (Kagan, 2007) ? Ou bien, observe-t-on un maintien des spécificités nationales, et comment celles-ci évoluent-elles (Rosa, 2012) ?

Programme complet à venir

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Première séance

Préjudice écologique, responsabilité de l’État, contentieux climatiques et droit de l’environnement

Première intervention - Eve Truilhé (CNRS, CERIC-UMR DICE) : Judiciarisation des enjeux environnementaux en Europe, l'exemple du climat.

Seconde intervention - Okubo Noriko (Université d'Osaka) : Le procès environnemental au Japon - vers une réforme du contentieux ?

Troisième intervention - Isabelle Giraudou (Université de Tokyo) : Les procès climatiques - un objet charnière de l’enseignement du droit dans l’anthropocène.

  • 20 janvier 2021 | 10h - 12h00 (CET) | 18h - 20h00 (JST)
  • En ligne - En français et en japonais
  • Intervenantes : Isabelle Giraudou (Université de Tokyo), Okubo Noriko (Université d'Osaka), Eve Truilhé (CNRS, CERIC-UMR DICE)
  • Discutante : Takamura Yukari (Université de Tokyo)
  • Responsable du webinaire : Adrienne Sala (IFRJ-MFJ)
  • Organisation : IFRJ-MFJ
  • Partenaire : FFJ

13 janvier 2021

Webinaire « Expérimentations urbaines »

Ce rendez-vous mensuel de la FFJ en association avec les Mines ParisTech a pour objectif de présenter les enjeux des expérimentations urbaines dans le cadre de la transition écologique. En effet, depuis la conférence de Kyoto, les villes prennent une place de plus en plus importante dans le développement et le déploiement de solutions technologiques pour combattre et s’adapter aux conséquences du réchauffement climatique. Acteurs publics et privés, locaux et nationaux, forment des coalitions dans le but d’établir des expérimentations sur des territoires plus ou moins régulés et plus ou moins larges en fonction de l’objet expérimenté (véhicules autonomes, distribution et régulation de l’énergie, matériaux de construction, services urbains, sécurité…).

L’objectif de ce webinaire est de questionner la formation de ces coalitions d’acteurs à partir des contextes spécifiques à chaque ville, ainsi qu’en fonction des configurations institutionnelles existantes. Ce rendez-vous a lieu tous les deuxièmes mercredis du mois à partir du 9 décembre 2020.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Seconde séance

The puzzling road toward Connected and Automated Driving (CAD) future: an inquiry into the geographical and historical situatedness of mobility technological changes

Photo : Requalification urbaine à Saint-Ouen, Alexandre Faure, 2020.

For several decades, the increase of traffic on roads generated different global and local issues such as traffic jam, climate change, public health problems, and sustainability dead ends. To face those issues United States and European governments have taken a series of actions going from considerably basic strategies like building more roads, to large innovation project in favor of more elaborate technological solutions to optimize the use of road infrastructures like telecommunication systems, AI software development, driving assistance and recently Connected and Automated Driving (CAD) technologies. If the former policy option mainly concerned industries in the infrastructure sector, the latter option opens up the spectrum to a large and ever evolving coalition of industries such as car builders, transportations, IoT companies and telecommunications. States are competing to address the issue related to mobility while fostering innovations. The development of CAD technologies is paradigmatic of this phenomenon. We argue in this article that the competition among states and industries is rooted at the core of the technologies themselves and that these messy technological changes do not happen in a vacuum but are thoroughly situated in regional context and their history. This situatedness thus creates what we call the puzzling road toward CAD future.

  • 13 janvier 2021 | 10h-11h30 (CET) | 18h-19h30 (JST) | 4h-5h30 (EST)
  • En ligne - En anglais
  • Intervenant : Mathieu Baudrin (Mines ParisTech, CSI)
  • Discutant : Alexandre Faure (FFJ, EHESS)
  • Contact : events_ffj@ehess.fr
Accéder au webinaire

Programme complet du webinaire à venir


12 janvier 2021

Webinaire « Jeux Olympiques et Villes Globales »

Ce rendez-vous mensuel de la FFJ vise à interroger le renouveau des candidatures des villes globales à l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques depuis les années 2000. Après Londres, les Jeux s'installeront à Tokyo, Paris et Los Angeles. Cette tendance s'inscrit dans une critique de plus en plus forte des Jeux, de leur préparation et de leur influence sur les environnements sociaux, urbains et naturels. Pourtant, ces villes globales candidates portent aussi une mutation des projets urbains olympiques, plus sobres sur les plans budgétaires et environnementaux.

Ce webinaire se tient tous les deuxièmes mardis du mois et rassemble des acteurs de la recherche en études urbaines, en études olympiques et en études politiques autour de l'actualité des villes globales olympiques.

> Programme <


Les vidéos de ce webinaire seront disponibles sur le carnet de recherche du projet en janvier.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Seconde séance

L’évolution de la gouvernance des Jeux olympiques

Sport mega events now account for many of the world’s largest regular events. However, most of these events had quite humble beginnings and have had to embrace radical changes to their governance as they have grown. This conference focuses on the Summer and Winter Olympic Games. It shows that involvement from local, regional, and national governments has increased greatly over the years and that local residents and citizens are now demanding a larger say in the organization of Olympic Games so they can help steer the event’s physical and social impacts on their urban communities.

  • 12 janvier 2021 | 10h - 11h30 (CET) | 18h - 19h30 (JST)
  • En ligne - En français
  • Intervenant : Professeur Jean-Loup Chappelet (Université de Lausanne)
  • Discutant : Alexandre Faure (FFJ, EHESS)
  • Contact : events_ffj@ehess.fr
Accéder au webinaire


12 janvier 2021

Table ronde : Pourquoi le Japon fait-il mieux que la France face à la Covid-19 ?

Cette table ronde propose d'aborder le thème de la gestion de la crise sanitaire au Japon d'un point de vue politique et économique pour tenter de comprendre la différence entre la gestion japonaise et française.

Première intervention - Jean-Paul Gaudillière (Cermes3, Inserm, EHESS) : La gestion de la pandémie de Covid-19 en France : une faiblesse historique de la santé publique ?
Cette présentation reviendra sur la gestion de la pandémie de Covid-19 en France.

Seconde intervention - Adrienne Sala (IFRJ-MFJ) : La politique japonaise de gestion de crise sanitaire face à l’épidémie de Covid-19
Cette présentation analysera les choix et les stratégies appliquées par le gouvernement japonais, en portant une réflexion particulière à la question du respect des libertés individuelles.

Troisième intervention - Toru Yoshida (Université de Hokkaido) : La politique et l’économie japonaise aux temps de Covid-19 : « État faible » et « société forte » ?
Cette présentation abordera les différents aspects du « modèle japonais » dans la gestion de la crise, tout en prenant en compte les mesures économiques prises et ses conséquences.

  • 12 janvier 2021 | 10h - 12h00 (CET) | 18h - 20h00 (JST)
  • En ligne - En français
  • Intervenant·es : Jean-Paul Gaudillière (Cermes3, Inserm, EHESS), Adrienne Sala (IFRJ-MFJ), Toru Yoshida (Université de Hokkaido)
  • Modérateur : Sébastien Lechevalier (FFJ, EHESS)
  • Programme
  • Inscription obligatoire : events_ffj@ehess.fr