Chaires Chaire Fondation Michelin

Chaire FFJ/Fondation Michelin

Quelles mobilités pour les métropoles
du XXIe siècle ?

2020 - 2022

Le contexte actuel d'urbanisation rapide à l'échelle globale soumet les villes à des dynamiques diverses : changement climatique, transformations démographiques ou réorganisation spatiale du système productif, mais aussi étalement urbain ou métropolisation. Ces dynamiques, qui ont des impacts différents à l'échelle locale, se révèlent parfois antagoniques, entrainant à la fois un effet de concentration dans les métropoles et de diffusion de leurs activités et de leurs impacts sur des territoires de plus en plus larges.

Dans ce contexte, les transformations des mobilités individuelles et collectives à toutes les échelles sont devenues un enjeu central pour les métropoles. Ces transformations sont soutenues par des initiatives multiples et remettent en cause le modèle de transports consolidé durant la deuxième moitié du XXe siècle, largement basé sur une division entre la mobilité automobile et les transports en commun.

Dans un même temps, la congestion des métropoles concentre l’attention des décideurs à de multiples niveaux, que ce soit pour lutter contre la pollution de l’air, pour diminuer l’impact de celle-ci sur l’économie urbaine ou pour améliorer la qualité de vie. La nécessité de diminuer la place de l’automobile dans les centres urbains et d’accroître l’offre de transports en communs entraînent une mutation du modèle existant sans pour autant le dépasser totalement.

L’objet de la Chaire FFJ/Fondation Michelin est d'analyser les stratégies récentes de grandes métropoles mondiales en matière des mobilités, leurs modes de gouvernance et leurs systèmes différenciés d’acteurs par le biais d'une étude comparée permettant de croiser les initiatives de villes asiatiques, notamment japonaises avec celles d'autres aires géographiques.

Appel à candidatures 2020

Date limite des candidatures : 29 septembre 2019

Télécharger l'appel à candidatures
Télécharger le formulaire de candidature