CEAFJP Chaire Michelin
 

Chaire Michelin




Politiques publiques d’innovation au Japon


La politique publique d’innovation au Japon, qui était auparavant en partie confondue avec la politique industrielle, a fait l’expérience d’un déclin à la fin des années 1980 et au début des années 1990 avant de connaître un profond renouveau qui s’est accompagné d’une transformation de ses objectifs, de sa structure et de ses moyens. Si une certaine continuité apparaît, notamment au niveau des objectifs et des acteurs, l’une des évolutions les plus importantes concerne la diversification des moyens aux niveaux national et sectoriel.

L’objet de la Chaire Michelin « Politiques publiques d’innovation au Japon » est d’analyser les objectifs, les moyens et la structure institutionnelle (les acteurs) tout en proposant une évaluation de leurs résultats, alors que se met en place le 5e plan cadre pour la science et la technologie (2017-2020).

La méthodologie utilisée par les détenteurs de la chaire pourra être variée, d’une analyse de type « économie politique » de la définition des objectifs et des moyens à des approches plus quantitatives reposant sur l’analyse de brevets. Elle pourra s’inspirer des propositions contenues dans le rapport du groupe d’experts de l’OCDE sur l’évaluation des politiques publiques (2012-2014) auquel a contribué la Fondation France-Japon de l’EHESS. Dans tous les cas, elle devra comporter des études de cas sectorielles, permettant de mettre en évidence à la fois la diversité des politiques mises en œuvre et leur cohérence.


Chaire Michelin 2018

CEAFJP/Michelin Fellow, Yasushi Hara étudiera les relations entre les sciences et l’innovation, en particulier dans les domaines pharmaceutiques et des TIC. Il utilisera des données telles que l’actualité dans les médias et des documents techniques pour comprendre l’innovation dans les technologies de l’information et de la communication, dans la mesure où les brevets, les articles scientifiques, et les outils de mesure traditionnels des activités innovantes sont des indicateurs relativement faibles pour saisir la productivité innovante.
 

Chaire Michelin 2017

As 2017 CEAFJP/Michelin Fellow, Kazuyuki Motohashi's research proposal addresses the questions of new innovation policies in science based economy era as “to what extent scientific activities at universities and PRIs contribute to industrial innovation?” and “what are new innovation policies for maximizing the impact of scientific activities, without damaging academic integrity at research sector?”.
 

Chaire Michelin 2016  

As 2017 CEAFJP/Michelin Fellow, Suzuki Jun's research project addresses the questions of academic collaborators’s network in Industry in Japan. In particular he analyzes the effects of the new generation of policy mix supporting SMEs by the Ministry of Economy, Trade and Industry (METI) in Japan, using patent data from the viewpoint of the effectiveness of financial support to firms and the support to build linkages on both the supply- and demand-side.

Chaire Michelin 2015  

In 2016, the first recruitment campaign for this new chair was launched and Maki Umemura was selected as 2016 CEAFJP Michelin fellow. Her research looks at recent efforts in Japan to develop an industry at the technological frontier: in regenerative medicine. Japan offers a good case study to evaluate how institutional environments shape innovation in this sector, given substantial efforts made by Japanese government, industry and academia to alter existing institutional arrangements to advance this field. The regenerative medicines industry also offers a good forum to evaluate firms’ innovative capacities, because firms in this sector must innovate to survive.



Appel à candidature de la chaire Michelin 2018 (clos) 
Le prochain appel en janvier 2018.


Conditions d'éligibilité
Cette bourse s’adresse à des chercheurs suffisamment avancés pour pouvoir attester de leur capacité à conduire des recherches, mais n'exige pas l'obtention d'un doctorat. Les candidatures seront examinées sans considération des critères d'âge, de nationalité, du lieu de résidence, ou du pays d'affiliation institutionnelle.
La Chaire Junior est destinée aux doctorants qui sont en fin de thèse ou aux jeunes chercheurs au début de leur carrière académique.
La Chaire Senior est destinée aux candidats qui ont obtenu leur doctorat avant 2009 ou ont une carrière académique comparable. Le centre invite les chercheurs internationaux de haut niveau ainsi que les professionnels travaillant dans le secteur privé ou gouvernemental à poursuivre leur projet dans le cadre de cette initiative de la FFJ. Il est attendu du lauréat senior qu'il soit capable d'élargir les horizons intellectuels du programme de recherche pour lequel il a été retenu.

Durée
De cinq à dix mois.

La bourse
La bourse de recherche s'élève à un montant annuel de 20 000 € à 30 000 €, à fixer en fonction des besoins du lauréat. Le lauréat pourra bénéficier d'un excellent cadre de travail : mise à disposition d'un bureau et de salles de séminaire, environnement international de recherche, accès libre aux bibliothèques de l’EHESS et d'autres institutions. Un soutien administratif sera également apporté pour le visa, le logement.

Attentes
Le lauréat est invité à participer aux ateliers de recherche et aux conférences qui sont en lien avec ses recherches. Durant son séjour, au moins un workshop sera organisé à l’EHESS ou à Michelin.Il sera également demandé au lauréat de soumettre au moins un « Discussion paper » dans le cadre des documents de travail du CEAFJP ainsi qu'un rapport final de cinp pages à la fin de son séjour. Enfin, la mention du soutien de la Fondation France-Japon de l’EHESS et de la Chaire Michelin du Centre d’études avancées franco-japonais de Paris est exigée pour toute publication qui résulte de ce séjour.

Pour postuler
Les candidatures doivent être envoyées par courriel à l'adresse ffj@ehess.fr. Le dossier de candidature pour la Chaire Michelin comprend les documents suivants :
  1. Un curriculum vitae (CV), ainsi qu'une liste de publications
  2. Une lettre qui présente les différents champs académiques du candidat, les principaux travaux accomplis, et les sujets de recherche actuels (maximum 2 pages)
  3. Un résumé de la recherche que le candidat souhaite entreprendre, en incluant les objectifs visés, la description du travail de recherche (méthodologie), le budget prévisionnel ainsi que les raisons qui le poussent à conduire ses recherches à Paris et les contacts déjà établis ou qu’il souhaite établir (maximum 5 pages)
  4. Un formulaire de candidature dûment rempli (http://ffj.ehess.fr/upload/CEAFJP_Application.pdf)
  5. Deux lettres de recommandation pour les candidates Junior seulement (possibilité d'envoyer les lettres directement à la FFJ via ffj@ehess.fr)
Processus de sélection
Seuls les dossiers de candidature complets seront transmis au Comité de sélection du CEAFJP.


Pour plus de renseignements, veuillez envoyer un courriel à l'adresse ffj@ehess.fr.