À PROPOS Chercheurs invités Willem Thorbecke

Willem THORBECKE

Membre sénior
RIETI

Willem Thorbecke est membre sénior à l'Institut de recherche sur l'économie, le commerce et l'industrie du Japon (RIETI). Auparavant, il a été chercheur principal à l'Institut de la Banque asiatique de développement et professeur associé à l'université George Mason. Ses recherches portent sur les chaînes de valeur mondiales, les taux de change et le développement asiatique.

Thèmes de recherche : Les chaînes de valeur mondiales, les taux de change et le développement asiatique.

Page académique

Collaboration avec la FFJ

Chaire FFJ/Banque de France 2020
Axe 1

En tant que lauréat de la Chaire FFJ/Banque de France 2020, il étudie comment les taux de change affectent les marges bénéficiaires et les volumes d'exportation des entreprises japonaises et européennes. Une monnaie plus faible pourrait augmenter les marges bénéficiaires si les entreprises maintiennent leurs prix à l'exportation en devises étrangères constants. Elle pourrait augmenter le volume des exportations si les entreprises baissent leurs prix à l'exportation en devises étrangères. La méthodologie de recherche utilisée pour étudier ces effets consiste à estimer les équations de répercussion des taux de change, les équations d'exportation et les équations d'exposition aux taux de change. Ces équations peuvent être estimées au niveau de l'entreprise, de l'industrie et du pays.

Les différences et les similitudes entre l'impact des taux de change sur les entreprises japonaises et les entreprises européennes seront ensuite étudiées. Par exemple, les chaînes d'approvisionnement complexes en Asie font-elles en sorte que les taux de change influencent les exportations différemment au Japon qu'en Europe ? Comment les délocalisations et l'externalisation au Japon et en Europe ont-elles affecté l'influence des taux de change sur les entreprises ? Les taux de change affectent-ils les entreprises du Japon et de l'Allemagne, pays qui exportent des biens d'équipement et de consommation sophistiqués, différemment des entreprises des pays d'Europe du Sud qui exportent des produits moins sophistiqués tels que des vêtements, des chaussures et de la nourriture ? Les résultats de cette étude apporteront des données complètes et exploitables aux décideurs politiques.



Research Statement Chaire FFJ/Banque de France


Publications

THORBECKE W., “Why Japan Lost Its Comparative Advantage in Producing Electronic Parts and Components,” Journal of the Japanese and International Economies, 54, 2019, Article 101050

THORBECKE W., “Oil Prices and the U.S. Economy: Evidence from the Stock Market,” Journal of Macroeconomics, 61, 2019, Article 103137.