À PROPOS Chercheurs invités Toshiyuki MATSUURA

Toshiyuki MATSUURA

Maître de conférence
Université de Keio

Toshiyuki Matsuura est maître de conférences à l’université de Keio, au Keio Economic Observatory et professeur invité à l’université de Louvain. Ses thèmes de recherche comprennent les facteurs et les conséquences des investissements directs étrangers (IDE) et le lien entre l’exportation et les performances des entreprises. Avant de prendre ses fonctions à l’université de Keio, il occupait un poste au RIETI (Research Institute of Economy, Trade and Industry) et à l’université de Hitotsubashi.

Il a publié dans European Economic Review, Oxford Economic Papers, World Development, Review of World Economics et Journal of the Japanese and International Economies. Il a obtenu son doctorat à l’université de Keio.

Thèmes de recherche : Déterminants et conséquences des investissements directs étrangers (IDE), et lien entre le comportement à l'exportation et la performance des entreprises.

CV

Collaboration avec la FFJ

Chercheur invité
Séjour : septembre 2017 – Février 2018
Axe 1

Toshiyuki Matsuura a été chercheur invité à la Fondation France-Japon de l'EHESS pour l’axe 1, " Diversité des capitalismes et changements institutionnels ". Dans le cadre de cet axe, il a rédigé un Research Statement, "How Do Japanese Manufacturing Firms React to the Surge of Imports from China? " et a pu participer à deux workshop : "The Role of the Exchange Rate for the Real Economy – Experiences from Japan and the Eurozone" le 27 octobre 2017 et “International Trade, Agglomeration and the Competitiveness of Firms” le 20 février 2018.

Les premières collaborations entre la FFJ et Matsuura remontent à 2014, aux travers de deux projets collaboratifs : le programme de recherche “International Comparative Study on Happiness“ en collaboration avec l’université de Keio et le programme « La désindustrialisation est-elle inévitable ? Le futur de l’industrie au Japon, en Corée, en Allemagne et en France » pour lesquels il a participer à différents workshops et publié un article collaboratif dans un Numéro spécial de Review of World Economics édité par Sébastien Lechevalier : “Temporary Workers, Permanent Workers, and International Trade: Evidence from Japanese Firm-level Data”.  


Research Statement Programme Désindustrialisation Programme Happiness

Publications


MATSUURA T., BELLONE F., KIYOTA K., MUSSO P., NESTA L., "International Productivity Gaps and the Export Status of Firms: Evidence from France and Japan", European Economic Review, 2014, 70, pp.56-74.